hostnfly

Quelle différence entre une location meublée et un meublé de tourisme ?

March 19, 2024

Dans cet article, nous déchiffrons les différences entre une location meublée et un meublé de tourisme. Éclaircissons les différents points à savoir pour ne plus confondre ces deux types d’hébergement, malgré tout liés.

location meublée ou meublé de tourismeLocation meublée : Définition et avantages

Définition et caractéristiques d’une location meublée

Une location meublée désigne un bien proposé à la location et dont ce dernier est décemment équipé d’un nombre suffisant de meubles et d’équipements pour permettre au locataire d’y vivre convenablement au quotidien. C’est-à-dire y dormir, y manger et y vivre. Elle se distingue ainsi d’une location vide

Une location meublée peut être une résidence principale ou secondaire.

Loi et réglementations

La réglementation indique qu’une location meublée doit faire l’objet d’un contrat de location. La durée du bail est fixée à 1 an et est renouvelable une fois par tacite reconduction.

En louant à un étudiant, il est possible d’établir un contrat de bail de 9 mois. Période correspondant à l’année scolaire / universitaire.

La loi prévoit un préavis de 3 mois pour rompre un contrat de location meublée. C’est 6 mois pour une location vide.

Avantages et contraintes

Pour le locataire, le principal avantage de ce genre de location est de pouvoir s’y installer immédiatement en réduisant l’emménagement à l’installation de ses quelques affaires personnelles.

Meubler un appartement ou une maison représente un investissement pour le propriétaire. En revanche cela lui permettra de louer à un tarif supérieur par rapport à une location « nue ». De plus, on remarque une demande de plus en plus forte en ville pour les locations meublées.

Enfin, la fiscalité de la location meublée est avantageuse. Les impôts fonciers sont allégés en présentant un statut de LMNP.

>> Découvrir la conciergerie HostnFly

Meublé de tourisme : Définition et avantages

Définition  et caractéristiques d’un meublé de tourisme

Selon le code du tourisme, un meublé de tourisme est un logement résidentiel meublé (studio, appartement, villa…) que le propriétaire a l’intention de louer pour de courtes durées à des voyageurs. 

Ils sont réservés à l’usage exclusif de locataires non permanents. Un meublé de tourisme ne peut être une résidence principale pour le locataire.

Attention, les chambres d’hôtes ou chambres privées ne sont pas considérées comme des meublés de tourisme.

A lire aussi : Comment mettre son logement en location courte durée ?

Loi et réglementations

On a tendance à appeler couramment de type hébergement « location courte durée » ou « location saisonnière ». Toutefois, la législation française ne reconnaît que le meublé de tourisme dans ses textes.

Notez également que la réglementation pour les meublés de tourisme diffère selon que vous décidiez de mettre en location votre résidence principale ou votre résidence secondaire. En effet, vous ne pouvez pas louer votre résidence principale plus de 4 mois par an.

En ce qui concerne les résidences secondaires, la plupart des villes de France obligent les propriétaires à faire une déclaration en mairie quand ils veulent accueillir des voyageurs dans leur meublé de tourisme. Les communes en zone tendue veulent restreindre l’essor des meublés de tourisme et leur location sur les plateformes spécialisées comme Airbnb, au profit des locations vides ou meublées plus longue durée. Obligation de changement d’usage du bien immobilier ou obligation de compensation.

>> Confier mon meublé de tourisme à HostnFly

meuble de tourisme location meublee

Avantages et contraintes

Les propriétaires d’un meublé de tourisme doivent avoir en tête les avantages fiscaux tels que la possibilité de déduire les intérêts d’emprunt ou encore de récupérer la TVA sur les meublés et le matériel destinés à au bien en location.

D’autres avantages non négligeables peuvent s’offrir à vous si vous parvenez à faire classer votre meublé de tourisme.

A lire aussi : Les bonnes raisons de faire classer son meublé de tourisme

Quelles sont les différences entre une location meublée et un meublé de tourisme ?

Les distinctions principales

La durée du séjour

Le locataire peut avoir recours à une location meublée et l’élire comme domicile (pour une résidence principale ou secondaire) sans condition de durée.

Contrairement à une location meublée, un locataire d’un meublé de tourisme n’élit pas ce dernier comme domicile et est destiné à une clientèle de passage. La durée de la location ne peut excéder 90 jours consécutifs pour une même personne.

L’une des principales différences entre une location meublée et un meublé de tourisme est que le classement du meublé de tourisme confère aux propriétaires des avantages fiscaux. 

Le régime fiscal

Fiscalement, il n’y a aucune différence entre une location meublée et un meublé de tourisme. Les revenus générés par les locations sont imposés dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (BIC).

Néanmoins, deux régimes fiscaux existent : le régime micro-BIC et le régime réel.

>> Optimiser ma rentabilité locative grâce à HostnFly

Le meilleur choix de fiscalité en fonction de votre situation

Le régime micro-BIC 

Que ce soit pour une location meublée ou un meublé de tourisme, le régime micro-BIC est conditionné. Les revenus locatifs (hors taxe) ne doivent pas dépasser les 72 600 €. Un abattement forfaitaire de 50% s’applique sur les recettes encaissées. L’autre moitié reste imposable.

Au-delà de ce seuil, le régime réel s’applique.

Le régime réel 

Ce régime ne permet pas de bénéficier d’abattement forfaitaire, mais la possibilité de déduire des charges et les amortissements. Plus complexe que le régime micro-BIC, il est recommandé de faire appel à un expert-comptable car il est impératif de tenir un livret de recettes et d’achats.

À lire aussi : Comprendre la fiscalité d’une location meublée non professionnelle

La spécificité d’un meublé de tourisme classé 

Une autre différence entre une location meublée et un meublé de tourisme, c’est que la plupart des meublés de tourisme sont désignés comme « non classés », mais vous pouvez choisir de classer votre meublé de tourisme dans une catégorie existante. 

D'un  point de vue fiscal, le classement de votre logement touristique peut réduire l’imposition de vos revenus avec un taux forfaitaire de 71%, si vos revenus générés hors taxe ne dépassent pas les 176 200 €.

Démarrez l’activité de location de meublé de tourisme et faites vous accompagner par des professionnels des locations court séjour, la conciergerie HostnFly

>> Je découvre les services de la conciergerie HostnFly

Partager

Articles de la même catégorie

LMNP ou LMP : statuts et différences

LMNP ou LMP : statuts et différences

Législation

May 14, 2024

Tout savoir sur la réglementation Airbnb à Paris

Tout savoir sur la réglementation Airbnb à Paris

Législation

May 7, 2024

Quelle différence entre une location meublée et un meublé de tourisme ?

Quelle différence entre une location meublée et un meublé de tourisme ?

Législation

March 19, 2024

Tout savoir sur le bail mobilité sur Airbnb et ses conditions

Tout savoir sur le bail mobilité sur Airbnb et ses conditions

Législation

March 1, 2024

Nos clients gagnent en moyenne

2 882 € /an

Design by LORD

© 2020 HostnFly • Tous droits réservés