hostnfly

Tout savoir avant d’investir en location saisonnière

Depuis l’essor des plateformes de location comme Airbnb, Abritel ou Booking, le marché de la location saisonnière est de plus en plus fructifiant. Elle représente un marché de 170 milliards d’euros en 2019 selon Research and Market. Les revenus générés par cette industrie connaîtraient une croissance annuelle de 11% entre 2021 et 2025, selon Statista. Faisons le point sur les choses à savoir avant de se lancer dans l’investissement locatif saisonnier.

Pourquoi investir dans la location saisonnière ?

Définition d’une location saisonnière

La location saisonnière, c’est le fait de proposer un bien meublé destiné à être loué de manière répétée pour une courte période. Le locataire est donc de passage et le logement ne devient pas sa résidence principale.

 

La durée maximale autorisée pour une location saisonnière est de 120 jours par année civile dans le cas où un propriétaire décide de mettre sa résidence principale en location. En outre, vous avez le choix d’opter pour la mise en location longue durée sur une période d’un an ou encore le bail étudiant sur une période de 9 mois.

 

Quels avantages pour un investissement locatif saisonnier ?

Investir dans une résidence secondaire, par exemple dans les villes rentables en France, confère de nombreux avantages. Elle permet notamment :

  • d’avoir une grande flexibilité : vous pouvez profiter de votre bien quand vous le souhaitez et le mettre en location le reste du temps ;
  • de générer des revenus complémentaires : selon la saisonnalité, vous pouvez percevoir des revenus plus ou moins élevés pouvant être investi dans d’autres projets ou rentabiliser votre achat ;
  • d’éviter le risque de loyer impayé : les locataires saisonniers paient généralement leur séjour en avance ;
  • d’éviter d’être exposé à des risques de rénovation : les locataires viennent pour avoir un endroit où dormir, et sont absents le reste du temps ;
  • de limiter le risque de cambriolage ou de squat ou encore d’être averti en cas de dommages (dégâts des eaux, dysfonctionnements, etc.)

 

Investir dans la location saisonnière : quelle fiscalité ?

Un propriétaire d’un logement meublé peut rentrer dans les critères d’un LMNP : loueur en meublé non professionnel. Ce statut permet de choisir entre deux régimes de défiscalisation : le micro BIC et le régime réel. L’un offre un abattement forfaitaire de 50% sur les revenus locatifs générés, l’autre permet de déduire les charges liées à l’exploitation du bien meublé.

 

Notez toutefois que dans le cadre de la location saisonnière, une déclaration d’activité est obligatoirement nécessaire auprès d’un CFE ou du greffe du Tribunal de Commerce.

investir-location-saisonniere

Comment rentabiliser un investissement locatif saisonnier ?

Mettre son bien en location présente de nombreux avantages mais reste néanmoins contraignant : être flexible sur la période de location, se rendre disponible pour gérer la communication entre les voyageurs et les accueillir, assurer la remise des clés et la commercialisation de son bien, effectuer l’état des lieux et le ménage entre chaque location, etc.
 

Pour rentabiliser un investissement locatif, déléguer la gestion locative de son bien à une conciergerie est une option pouvant être considérée. À titre d’exemple, HostnFly propose un service complet :

  • création, optimisation et commercialisation de l’annonce sur plusieurs plateformes ;
  • communication avec les voyageurs 24/7 ;
  • sélection des voyageurs ;
  • ménages professionnels et états des lieux entre les locations ;
  • maintenance et assurances ;
  • expertise locale sur la grande majorité des villes où nous intervenons ;
  • conseillers à Paris qui vous est attitré et disponible à tout moment.

 

Les propriétaires n’auront qu’à communiquer les dates de location et pourront ensuite percevoir les revenus locatifs générés. Ces derniers sont optimisés grâce à notre algorithme performant, qui varie le prix à la nuitée selon l’offre et la demande afin de maximiser les revenus générés par les locations et optimiser le taux d’occupation. Chaque propriétaire a accès à son espace personnel dans lequel il peut gérer son calendrier, bloquer des dates, suivre ses locations et les revenus générés.
 

Faire appel à HostnFly vous permet d’atteindre en moyenne 70% de taux d’occupation et 40% de revenus supplémentaires. Estimez dès maintenant vos revenus

Articles de la même catégorie

Quelle assurance choisir pour votre location saisonnière ?

Quelle assurance choisir pour votre location saisonnière ?

Nos conseils

September 20, 2022

Louer meublé ou vide : quelles sont les différences

Louer meublé ou vide : quelles sont les différences

Nos conseils

August 11, 2022

Comment investir dans l'immobilier locatif depuis l'étranger ?

Comment investir dans l'immobilier locatif depuis l'étranger ?

Nos conseils

July 28, 2022

Tout savoir sur l’état des lieux d’une location saisonnière

Tout savoir sur l’état des lieux d’une location saisonnière

Nos conseils

May 24, 2022

Nos clients gagnent en moyenne

2 882 € /an