hostnfly

Comment figurer dans le classement des meublés de tourisme ?

Faire classer son meublé de tourisme, c’est garantir aux locataires une certaine qualité du meublé de tourisme pour une location saisonnière. Sous la base de 112 critères, un propriétaire certifie son bien afin de maximiser les locations et bénéficier d’avantages fiscaux. Levons le voile sur le classement des meublés de tourisme.

Qu’est-ce que le classement d’un meublé de tourisme ?

Le classement d’un meublé de tourisme s’inscrit dans une démarche volontaire de la part du propriétaire. Il comporte 5 catégories de 1 à 5 étoiles, réparties sur 112 critères et est valable 5 ans. Il faut savoir aussi qu’à l’issue de ces 5 ans, le propriétaire est invité à reformuler une demande afin de continuer de bénéficier du classement et de ses avantages.

 

À lire aussi : Comment déclarer un meublé de tourisme ?
 

Pourquoi faire classer un meublé de tourisme ?

Faire partie du classement des meublés de tourisme confère plusieurs avantages. En effet, avoir un classement étoilé est un élément de communication en plus d’être un argument commercial fort. Cela permet notamment de booster vos réservations et d’attirer davantage de locataires grâce à la qualité avérée de votre bien.

 

À lire aussi : Quelle différence entre un meublé de tourisme et une location meublée ?
 

Ensuite, l’autre avantage est surtout fiscal. Sous le régime micro-BIC, si vous respectez le plafond de revenus locatifs de 82.200 €, vous pouvez bénéficier d’un abattement de 71% sur les revenus générés par vos locations. Autrement dit, vous n’aurez qu’à déclarer 29% de vos revenus locatifs. 

 

Quant au régime réel, il est assez souvent plus intéressant fiscalement, car vous avez la possibilité de déduire vos charges.

classement-meuble-de-tourisme

Comment classer un meublé de tourisme ?

Pour tous les avantages qu’offre le classement d’un meublé de tourisme, notez que la démarche doit être effectuée par votre propre initiative.

 

Vous devez faire appel à un organisme accrédité par le COFRAC ou la liste des organismes mentionnés au 2. de l’article L. 324-1 du Code du tourisme. N’hésitez pas à vous rapprocher de votre Office de Tourisme afin qu’il puisse vous communiquer la liste des organismes accrédités.

 

Pour préparer la visite de l’organisme, consultez la liste des critères pour appréhender un maximum. Ces critères sont au nombre de 112, répartis comme suit :

  • équipements ;
  • services au client ;
  • accessibilité et développement durable.

 

Dans chacune de ces catégories, deux types de points existent : obligatoires et optionnels. Vous l’aurez compris, la combinaison de points permet de prendre en compte les détails pour déterminer ensuite le positionnement en étoiles.

 

À l’issue de la visite, en l’espace d’un mois, l’organisme vous fournit 3 documents :

  • le rapport de contrôle ;
  • la grille de contrôle ;
  • et une proposition de décision de classement.

 

Vous bénéficiez d’un délai de 15 jours pour accepter ou refuser le classement donné. Une fois le délai passé, le classement est définitif pour 5 ans.

 

Une fois le classement obtenu et validé, celui-ci est communiqué aux organismes de tourisme de votre département ou région. La plupart d'entre elles référencent la liste des biens classés gratuitement.

Articles de la même catégorie

Location saisonnière : comment et pourquoi créer une SCI ?

Location saisonnière : comment et pourquoi créer une SCI ?

Législation

August 4, 2022

Les contrats de locations saisonnières : cadre légal et modèle

Les contrats de locations saisonnières : cadre légal et modèle

Législation

June 28, 2022

Location saisonnière : qu’est-ce qu’un gîte ?

Location saisonnière : qu’est-ce qu’un gîte ?

Législation

June 7, 2022

Comment déclarer une location saisonnière pour une résidence principale ?

Comment déclarer une location saisonnière pour une résidence principale ?

Législation

May 31, 2022

Nos clients gagnent en moyenne

2 882 € /an