hostnfly

Comment déclarer une double résidence ?

February 9, 2023

Disposer de deux domiciles, de deux lieux de vie distincts pour un même foyer fiscal est une situation qui n’est pas si rare pour certains professionnels. HostnFly vous donne quelques conseils pour savoir comment déclarer une double résidence et même proposer votre meublé en location à certaines périodes clés !

Tout savoir pour déclarer une double résidence

Qu’est-ce qu’une double résidence ?

On parle de double résidence lorsqu’un salarié travaillant dans le secteur public ou privé, se voit obligé de trouver un second logement. En effet, sa résidence principale étant trop éloignée de son lieu de travail, il ne l’occupe pas à temps plein, mais son foyer (conjoint, enfants…) continue d’y résider.

>> Mettre ma 2ème résidence en location saisonnière

double-residence

Les conditions permettant la double résidence

La double résidence ne doit pas provenir de désirs personnels, mais être justifiée par des raisons professionnelles.

Dans ce genre de situation, vous devez pouvoir expliquer pourquoi vous n’avez tout simplement pas déménagé pour vous rapprocher de votre lieu de travail.

  • Le lieu d’habitation principal se situe à plus de 40 km du lieu de travail.
  • Le conjoint avec qui vous avez construit une vie commune (concubinage stable, PACS, mariage) dispose d’un contrat de travail à proximité de votre résidence principale.
  • Le changement de situation professionnelle est indépendant de la volonté du salarié ou lui donne accès à un avancement professionnel
  • Le caractère précaire de l’emploi peut également justifier le recours à une double résidence. On permet au salarié de ne pas quitter toutes ses attaches pour un emploi qui ne lui garantit pas une stabilité sur le long terme.
  • Les travailleurs saisonniers qui sont contraints de vivre à l’écart de leur famille pendant plusieurs mois pour honorer leur contrat de travail saisonnier peuvent aussi déclarer une double résidence.
  • Certains impératifs familiaux peuvent obliger le salarié à conserver son premier lieu de résidence et à en trouver un deuxième.

Ce sont les services fiscaux qui étudient la légitimité d’une double résidence. Chaque situation est validée au cas par cas.

>> Rentabiliser ma 2ème résidence grâce à la location saisonnière

Les frais déductibles lors de sa déclaration pour double résidence

Avoir un second appartement ou une deuxième maison pour se loger durant la semaine de travail implique un surcoût non négligeable pour le salarié.

declarer-double-residence

C’est pourquoi il a la possibilité de déduire certaines dépenses lors de sa déclaration de revenus. Parmi ces frais supplémentaires, on peut compter :

  • Les frais de déplacement entre l’habitation principale et la résidence secondaire liée au travail (on accorde un aller-retour par semaine)
  • Les frais inhérent au second logement : loyer, frais annexes (électricité, gaz …), dépenses supplémentaires pour le repas du soir (si besoin de dîner au restaurant)
  • Les intérêts d’emprunts qui permettent l’achat d’un bien immobilier faisant office de second logement si la situation doit se prolonger à long terme.

Ainsi, au lieu de profiter de l’abattement forfaitaire de 10% sur le salaire de l’employé, ce dernier peut revoir le calcul de l’impôt sur le revenu pour mieux prendre en compte la réalité de ses dépenses. Une double résidence engendre en effet des frais réels professionnels plus importants.

>> Amortir mes frais de double résidence grâce à la location saisonnière

Rentabiliser les coûts en proposant sa double résidence en location

Pour optimiser les frais liés à cette multiplication de biens immobiliers, il peut être intéressant pour les propriétaires de proposer leurs logements à la location grâce notamment aux plateformes de location courte durée comme Airbnb, Abritel ou encore Booking.

>> Confier une location saisonnière à la conciergerie

Mettre en location sa résidence principale

En France, proposer son habitation à la location pendant les vacances devient de plus en plus commun. Si vous connaissez à l’avance les week-ends ou semaines durant lesquels vous partirez en famille dans une autre région, vous pouvez financer une bonne partie de vos escapades grâce à des revenus issus de la location de meublé de tourisme.

Pour proposer votre résidence principale à la location, c’est relativement simple. Voici ce que vous devez savoir :

  • Ce type de location est réservé à une clientèle de passage / des touristes français ou étrangers
  • La durée de chaque location ne peut excéder 90 jours par locataire. Généralement, il s’agit plutôt de nuitée ou de location à la semaine.
  • Le propriétaire n’a pas le droit de séjourner dans le logement pendant la location courte durée
  • Au total, le propriétaire ne peut pas proposer son logement à la location plus de 120 jours dans l’année, selon sa localisation géographique
  • Si vous êtes locataire, vous devez obtenir l’accord du propriétaire (et/ou de la copropriété) avant de vous lancer dans un projet de location meublée.
  • Il n’est pas toujours nécessaire d’effectuer de démarche auprès de votre mairie pour faire louer votre résidence principale, cela dépend des villes. Néanmoins, si votre logement principal se situe à Paris ou dans de « grandes » ville de province comme Lyon, Bordeaux, Strasbourg, Toulouse, Tours, Aix-en-Provence, Nice, Cannes, Biarritz ou Annecy, vous devrez informer votre commune de cette activité et recevrez un numéro de déclaration.
  • Si vous mettez votre logement en location courte durée, vous devez déclarer cette activité auprès des services des impôts au titre des Bénéfices industriels et commerciaux (BIC).

>> Mettre ma résidence principale en location saisonnière

Proposer son second lieu de vie en location courte durée

Cette double résidence que vous n’occupez que durant vos semaines de travail reste vide le week-end et pendant vos RTT ou congés payés ? Peut-être même aussi le lundi ou le vendredi si vous avez la possibilité de travailler à distance grâce au télétravail.

Si ce second appartement ou seconde maison se situe dans une ville relativement touristique, vous pourrez tirer partie de ce logement d’ores et déjà meublé pour diminuer vos charges. Voire même mieux arrondir vos fins de mois en ajoutant votre logement sur une plateforme de location de meublé de tourisme.

Ce type de logement « double résidence » ne rentre pas spécifiquement dans la catégorie résidence secondaire. Si vous êtes propriétaire du bien, libre à vous de proposer un hébergement de courte durée à une population de passage. Une bonne idée pour optimiser votre patrimoine immobilier.

Cela peut être plus complexe si vous êtes vous-même locataire de ce second domicile. Vous devez recueillir l’accord du propriétaire bailleur avant de sous-louer les lieux sous peine de résiliation de bail. De même, vous devrez respecter les modalités prévues par l’administration fiscale pour déclarer cette nouvelle source de revenus annuels.

>> Mettre ma 2ème résidence en location Airbnb
 

double-residence

 

Se faire accompagner par des pro de la location meublée

Jongler entre vie privée et vie professionnelle peut être difficile à gérer lorsqu’on partage son temps entre deux lieux de résidence en plus des trajets. 

Vous n’avez donc pas forcément l’énergie, le temps ou la motivation de gérer une activité supplémentaire qu’est la mise en location d’un bien et les échanges avec les vacanciers. Pour vous permettre de profiter de votre famille dès que vous en avez l’occasion, des services de conciergerie comme HostnFly s’occupent de tout !

Communiquez vos dates d’absence et notre équipe de professionnels de la location meublée gèrera la suite pour vous : photos, description du bien, partage de l’annonce sur les meilleures plateformes, prise de contact avec les voyageurs, remise des clés, état des lieux, entretien et nettoyage du logement après le départ des visiteurs, gestion des avis et réponse aux commentaires … L’offre de services HostnFly est la plus complète possible pour vous assurer un maximum de sérénité et un minimum de contrainte !

>> Découvrir nos villes


 


 

Partager

Articles de la même catégorie

Comment calculer mes revenus potentiels Airbnb ?

Comment calculer mes revenus potentiels Airbnb ?

Nos conseils

May 21, 2024

L’état des lieux d’une location saisonnière sur Airbnb

L’état des lieux d’une location saisonnière sur Airbnb

Nos conseils

April 23, 2024

La check-list pour bien préparer son appartement Airbnb

La check-list pour bien préparer son appartement Airbnb

Nos conseils

March 4, 2024

Quelle assurance pour votre location saisonnière ?

Quelle assurance pour votre location saisonnière ?

Nos conseils

January 30, 2024

Nos clients gagnent en moyenne

2 882 € /an

Design by LORD

© 2020 HostnFly • Tous droits réservés